Facebook et DPC : Un pas en avant pour vos données personnelles

Le 21 décembre 2011, la DPC (l'équivalent de la CNIL française en Irlande) a rendu sa copie, après 3 mois d'audit (dont 6 jours sur site) de Facebook-Irlande, siège du célèbre réseau social.
Parce que vous êtes feignants, mais aussi, parce que je trouve important de communiquer sur ce genre de choses, voici quelques points notables que j'ai pu relever à la lecture (en diagonale :) )de ce dernier.
La partie la plus importante concerne les périodes de rétention des données collectées, et l'anonymisation de ces dernières au fil du temps. Ainsi, la période de rétention , jusqu'ici d'une durée illimitée, est ramenée à 2 ans. Au delà de cette période un processus d'anonymisation est déroulé. de la même façon, les données collectées au travers des divers add-on (J'aime, Partager, ...) sont elles aussi supprimées. Le délai est, cette fois, variable selon la façon dont elles sont collectées.
La suppression des comptes devrait, elle aussi être améliorée. Ainsi les données devront être supprimées de façon irrévocable dans un délai maximum de 40 jours après la demande.
Un des reproches récurrents, est aussi le manque de documentation sur les conditions d'utilisation, ou encore les options de sécurité présentées à l'utilisateur.

Il est tout de même important de souligner quelques points.
Le module de reconnaissance faciale permettant la suggestion d'identification lorsque vos contacts publient des photos dans lesquelles vous semblez apparaître est bien désactivé lorsque l'utilisateur désactive la fonction "Suggestions d'identifications". Voilà dans les grandes lignes les quelques points clé que j'ai pu relever.

Pour ma part, après la lecture de ce rapport je me suis empressé de parcourir les options de mon profil afin de désactiver, et supprimer, bon nombre de fonctionnalités activées par défaut et dont je n'avais même pas connaissance. Je vous invite chaudement à parcourir vos options de confidentialité. J'ai pu remarquer un gros travail sur la clarté des explications fournies pour chacune des options. Et pour les plus courageux, je vous encourage à parcourir le rapport dont le lien figure ci-dessous. Enfin pour les sceptiques, une revue est déjà planifiée pour juillet 2012.

Liens connexes :