mardi, 21 septembre 2010

Recyclage Flasher sa NeufBox 4 avec OpenWRT

En faisant du ménage je suis tombé sur un vestige de mon ancien abonnement internet. Une jolie NeufBox toute fonctionnelle mais qui n'offrait pas de grandes possibilités en terme de configuration.

"Ce serait vachement bien si je pouvais installer Linux dessus pour exploiter pleinement la bête".

Et après quelques recherches je tombe sur la perle ! Ce site merveilleux qu'est http://www.neufbox4.org/, traite exactement de ce que je souhaite faire.

Je vous invite à parcourir ce dernier ou vous trouverez de nombreuses informations utiles pour les manipulations à venir.

Ayant déjà eu à faire à des image d'équipements réseau à installer par différents moyens comme TFTP, Console et autre, je décidais d'utiliser la méthode via CFE. Cette méthode est en effet, à mes yeux, la plus simple et facile à mettre en œuvre, et offrant l'avantage majeur de pouvoir effectuer des retours en cas de plantage.

Premier frein: il faut un câble spécifique pour se connecter au port série, pas facile à trouver dans le commerce. pour ma part j'ai choisi le R232-3V3 qui est extrêmement pratique et pourra être utilisé sur d'autres équipements par la suite (selon les dires d'Obinou :)).

Une fois le câble acquis il a fallu jouer un peu du fer à souder pour ajouter les connecteurs du port console qui sont obstrués par le fabriquant. Toute les informations relatives à la gestion du port série sont disponibles ici:

http://www.neufbox4.org/wiki/index.php?title=Port_s%C3%A9rie

Mon choix s'est ensuite porté sur OpenWRT qui est un projet relativement abouti et dont l'objectif est d'offrir une solution libre de système d'exploitation d'équipements réseau.

voici les informations pour la compilation du bousin.

http://www.neufbox4.org/wiki/index.php?title=OpenWrt.

une fois l'image compilé avec les options qui vont bien, il ne reste plus qu'à flasher la Neufbox4 via TFTP

L'opération terminée, la Box reboot toute seule et charge openWRT.

Voila votre box est à présent libéré et ne demande plus qu'à chanter !!

Nous verrons dans des prochains articles les possibilités de notre nouvelle NeufBoxRemix :)

  • Installation d'une interface Web d'administration
  • Mise en oeuvre d'une DMZ
  • Déploiement d'un outil de monitoring et de statistiques

Un grand grand (grand, grand,... ) merci à Obinou, créateur du projet, et dont la disponibilité et la générosité, m'ont permis de mener à bien cette petite bidouille.

Liens connexes:

jeudi, 22 juillet 2010

iSCSI

Au cours de cet article nous allons voir comment mettre en œuvre iSCSI. Ce protocole permet la publication de périphériques à travers un réseau IP. L'objet est ici de publier à travers le réseau des volumes qui seront ensuite utilisés comme espace de stockage. La distribution utilisée est ici une Gentoo, il sera donc éventuellement nécessaire d'adapter quelques points si vous utilisez une distribution différente.

Lire la suite...

vendredi, 24 octobre 2008

Trouver listener Oracle

tnsping

Le listener d'après oracle correspond au port sur lequel une instance est en écoute. Il est donc vital de connaitre le numéro de listener pour ensuite contacter l'instance.

Pour se faire nous devons nous connecter au serveur hebergeant l'instance en utilisant l'utilisateur oracle. Utiliser ce compte va permettre de charger les variables d'environnement propre à ce compte.

Nous pourrons ensuite lancer un tnsping INSTANCE_NAME

----sortie tronquée----
Used TNSNAMES adapter to resolve the alias
Attempting to contact (DESCRIPTION= (ADDRESS=(PROTOCOL=tcp)(HOST=server3)(PORT=1527)) (CONNECT_DATA= (SID=BS6)))
OK (0 msec)
----sortie tronquée----

On voit donc que l'instance est en écoute sur le port 1527

Autre méthode

La variable TNS_ADMIN contient le chemin vers le dossier relatif aux fichiers de configuration réseau de l'instance. Ainsi dans ce repertoire nous pouvons trouver un fichier tnsnames.ora contenant la configuration réseau des diverses instances oracles. c'est dans ce fichier que nous pouvons également trouver la valeur d'un listener :

----sortie tronquée----
MABASE = (DESCRIPTION =
(ADDRESS_LIST =
(ADDRESS= (PROTOCOL=TCP)(HOST = server1)(PORT = 1549))
)
(CONNECT_DATA =
(SID = NOVA)
(SERVER = DEDICATED)
)
)
----sortie tronquée----

Nous pouvons ici aussi obtenir le listener pour la base MABASE ici fixé à 1549

dimanche, 2 mars 2008

wake-on-lan

Et si on commençait à faire quelques économies d'énergie ... Voici une méthode simple pour démarrer à distance votre machine

La collocation c'est bien... Mais quand votre colocataire a cette fâcheuse manie d'éteindre tout ce qui est allumé (ceci inclus le serveur qui est chez vous...) ça devient vite un peu chiant.

La solution c'est wake-on-lan , ou comment réveiller votre machine à coup d'paquet.

dans un premier temps vérifions que le mode est activé sur la carte : sudo ethtool eth0

si ce n'est pas encore activé

ethtool -s eth0 wol g

Sous linux il semblerait que cela ne soit pas très bien pris en charge et qu'il faille rappeler constamment à la machine de "penser à ne pas éteindre la carte réseau".

Par défaut les paquets sont wake-on-lan sont de type UDP et transitent sur le port 9. ceci est bien évidement variable, ajustable et configurable.

Liens connexes